Rassemblement Equestre des Vosges Saônoises
Rassemblement Equestre des Vosges Saônoises
 
  Lettre contre le port obligatoire du casque

Suite à une assemblée générale , un membre présent nous a informé sur le projet de loi  qui obligerait tout cavalier à porter un casque sur la voie publique.

La salle ayant réagi unanimement et apporté ses différents avis et points de vue, le conseil d'administration du REVS a choisi de rédiger une lettre aux différents ministres et députés concernés, en restant le plus fidèle aux idées avancées au cours de cette soirée.

Vous trouverez ci-après le contenu de cette lettre :

REVS

 

Rassemblement Equestre

 

des Vosges Saônoises

 

BP 11

 

MELISEY

 

                                                                      

 

 

 

 

à                                 Madame la Ministre de la Santé,

 

                                                                                  de la Jeunesse et des Sports

 

14 av. Duquesne, 75007 Paris

 

 

 

 

 

 

 

Madame la Ministre de la Santé,de la Jeunesse et des Sports

 

 

 

 

 

 

 

Notre association dont le siège social est basé en Haute Saône regroupe 80 adhérents. Ses actions sont multiples : entretien du balisage, développement du tourisme équestre, mise en valeur et promotion d’une région, échange et découverte autour d’une même passion : le cheval

 

Nous sommes tous de niveaux différents et pratiquons toutes sortes de disciplines équestres : randonnée, balades, équitation western, CSO, attelage…

 

 

 

 

Nous avons pris connaissance lors de notre dernière assemblée générale du projet de loi numéro 1368 de Monsieur le Député Myard. A cette occasion 70 % des adhérents étaient présents et à la l’exposition de ce projet toute l’assemblée a réagi.

 

 

 

 

Le conseil d’administration a donc choisi de vous faire part de notre position contre ce projet de loi qui nous obligerait à porter un casque sur la voie publique.

 

 

 

 

Nous ne sommes pas du tout hostiles au port du casque mais à chacun de décider s’il veut en porter un ou pas.

 

En ce sens, nous nous accordons tous pour dire que le casque est indispensable à des activités équestres de haut niveau à risques :CSO, cross…

 

Mais croyez bien que nous sommes des adultes responsables, conscients des dangers. Nos membres pratiquent la randonnée, avec des chevaux équilibrés et des allures adaptées au terrain, certains portent un casque d’autres non.

 

 

 

 

Nous souhaitons vivement que vous preniez en compte notre requête. Il nous paraît également primordial que l’avis de notre association, qui de part la diversité de ces membres est très représentative du monde équestre et de la pratique de l’équitation, vous fasse revenir sur votre projet de loi.

 

 

 

 

Veuillez recevoir, Madame la Ministre de la Santé,de la Jeunesse et des Sports, nos respectueuses salutations.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le REVS,

 

                                                                                  Le Conseil d’administration

 

 

 

Copyright © 2005 REVS tous droits réservés
Réalisation Torop.Net Site mis à jour avec wsb.torop.net